Le site officiel de la mairie de la ville du Puy Sainte Réparade (bouches du Rhône)



Page indisponible
« Retour lepuy

Les sites dobeuliou



» Site officiel de la mairie de Cadenet


» Résidence de Tourisme : le Hameau de la Baume
Le Hameau de la Baume se trouve à l’orée de la forêt de la chaîne des Côtes, au pied des pistes de randonnées (170 kms de pistes balisées), face au Luberon et juste au-dessus de l’abbaye cistercienne de Silvacane. D’un confort simple et agréable, le site de La Baume est composé de 22 bungalows équipés, ce qui représente 110 lits. Ils se présentent comme suit : •de 2 chambres pour un total de 5 lits simples •d'une kitchenette (réfrigérateur, plaques électriques, micro-ondes, vaisselle usuelle) •d'un séjour •d'une salle d’eau (douche, lavabo, WC) •d'un salon de jardin sur terrasse Plus un pavillon composé de 2 dortoirs de 16 lits chacun avec 1 bungalow de 5 lits attenant pour les accompagnateurs. Le hameau de la Baume possède aussi : •Une piscine-pataugeoire d’extérieur (non surveillée) •Un restaurant •Un terrain de jeu pour enfant •Des terrains de sports : boules, volley et basket •Une table de ping pong •Une salle TV •Une grande salle d’activité •Un parcours botanique (1 km, 10 panneaux)
» en savoir plus


» Abbaye cistercienne de Silvacane


» Mairie de la Roque d'Anthéron : le site officiel Bouche du Rhône Provence
L'abbaye de Silvacane Joyau de l'art cistercien Ce sont les moines de l'abbaye de Morimond, fille de Cîteaux, qui, au début du XII ème siècle, ont bâti cette abbaye célèbre par sa sobriété et la perfection de son architecture. Son nom renvoie à son site marécageux et ses forêts de roseaux (Silva/Cana). Guillaume de la Roque cède les premières terres, puis les familles seigneuriales des environs multiplient les donations. Mais c'est Bertrand des Baux qui entreprend l'édification de l'église en 1175. Au cours du siècle l'abbaye connaît un épanouissement spirituel et économique, elle fonde à son tour l'abbaye fille de Valsainte à côté d'Apt en 1188. Son déclin commence à la fin du XIII ème (conflit avec l'abbaye de Montmajour, catastrophes naturelles, Guerre de 100 ans...). Elle devient bien national sous la Révolution, et se transforme en exploitation agricole. L'Etat rachète l'église en 1845 afin de la faire restaurer. En 1945 l'Etat acquiert l'ensemble du site qui sera classé monument historique. L'abbaye est rattachée à la commune depuis le 1er janvier 2008.
» en savoir plus


» Un portail pour la Vallée de la Méouge
La Rivière Méouge prend sa source à la montagne d'Albion (1603m), sur les hauteurs de Barret de Lioure. Longue de 39,6 kilomètres, elle s'écoule paisiblement le long des Gorges éponyme, avant de se jeter dans le Buech, près de Laragne-Montéglin. Le Buech s'écoule ensuite dans la Durance, et dans le Rhône près d'Avignon. L'origine du nom "Méouge" viendrait du mot "Méoujo" en provençal, ce qui signifierait "l'eau qui a la couleur du miel". En Gaulois, cela signifierait "eau noire, eau sombre" (dérivé du mot "More ouchc").
» en savoir plus


» Gîte en Drôme Provençale : Le Lapin Voyageur
Gîte Les gorges de la Méouge Situées à 5 km du gîte sur la route qui mène à Laragne ou Sisteron, les Gorges de la Méouge sont classées réserve biologique. Cette "Merveille des Hautes Alpes", est un lieu privilégié pour les baignades et promenades. Vous pourrez emprunter l'un des circuits pédestres qui démarrent du pont Romain non loin de l'entrée des gorges en aval, et vous permettront de découvrir en longeant la Méouge des paysages magiques, ou simplement vous trouver un petit coin tranquille avec quelques vasques pour la baignade.
» en savoir plus